Le tri se fait directement à la vigne, la vendange est manuelle, seul le raisin mur et sain est coupé. Notre secteur est l’un des plus tardifs. Les dates de vendanges sont décidées en dégustant les raisins de chaque parcelle : pulpe, peau, et pépin pour tester la finesse des tanins. La cueillette dure plus d’un mois. L’objectif est d’atteindre des maturités optimales, des raisins « al dente » pour trouver le fruit et conserver la fraîcheur.

Nous avons construit notre outil de vinification pour isoler chaque parcelle, chaque sol, chaque exposition . 15 parcelles = 15 terroirs = 15 cuves.

Chacune est un terroir à part entière avec son identité propre d’arômes et de structure. Une syrah de St Pauline aura des notes de poivre, celle de Rabieux sera sur la cerise, une autre sur la réglisse. Ce travail parcellaire est la clé de l’équilibre.

A l’arrivée au chai, le raisin est retrié sur table puis égrappé. Les températures sont contrôlées.

Le chai est équipé de cuves tronconiques en bois & en béton et de cuves à chapeau flottant.
Grâce à leur forme tronconique, le chapeau de marc est immergé dans le jus, l’extraction est douce et naturelle, les départs de fermentations en levures indigènes très progressifs.
Celles à chapeau flottants permettent d’encuver de petits volumes et d’aller très loin dans les vinifications parcellaires. Le chai est doté de 17 cuves pour 15 parcelles.

Le travail en cave est peu interventionniste, quelques pigeages, remontages, orientés vers des extractions très douces. L’esprit est d’obtenir l’expression du terroir avec du fruit et de la fraîcheur, des tanins fins et soyeux, aidés en cela par les sols de schistes.

Les vins sont EXCLUSIVEMENT élevés en CUVE BETON et embouteillés en juillet.

Un chai au design contemporain avec ses lignes épurées et une habitation traditionnelle qui rappelle les vieilles remises languedociennes.

Notre Choix s’est porté vers un matériau simple : la Pierre du Gard. Il y a 25 millions d’années, la mer envahit la Vallée du Rhône. En se retirant peu à peu, celle-ci révèle les fonds marins et ce sont ces dépôts coquilliers qui fournissent aujourd’hui la célèbre Pierre du Gard, calcaire incrusté de coquillages à la couleur chaude et dorée.

La pierre est un matériau écologique et recyclable, faible consommateur d’énergie :

  • Les pierres restent brutes, ne contiennent aucun élément nocif ou fibreux.
  • 1m3 de pierre nécessite 100 fois moins d’énergie qu’un m3 de béton.
  • Le bloc de pierre est réutilisable ou recyclable à l’infini pour d’autres constructions comme l’ont toujours fait les générations passées.

L’inertie thermique de la pierre permet de maintenir une température stable dans le chai, conditions optimales pour élever le vin.

Hygrométrie idéale : perméable à la vapeur d’eau la pierre permet de compenser l’humidité de l’air ambiant. L’équilibre s’instaure entre l’intérieur et l’extérieur. La pierre jour le rôle de régulateur garantissant une ambiance saine évitant ainsi tous les phénomènes de condensation. Elle respire.

L’aspect brut et naturel de la pierre permet au bâtiment de s’intégrer harmonieusement dans l’environnement préservé qui nous entoure.

Photos